Web 2.0 Summit 2008 : l'état du Web

0 commentaires
Cette présentation faite par Mary Meeker de Morgan Stanley pour le Web2.0 Summit offre une excellente vision de l'état du Web.

Malgré un climat actuel peu optimiste, il reste quelques opportunités de croissance.

UK : vers la disparition des cabines téléphoniques rouges ?

0 commentaires
Avec le bus à impériale ou le taxi noir, la cabine de téléphone rouge était devenue l'une des images immédiatement reconnaissables de la Grande-Bretagne. Mais aujourd'hui ce matériel pittoresque menace de disparaître, victime du progrès technologique.
© Photos Corbis via Canoë.com
BT compte en effet en envoyer 400 à la casse et 4.000 de plus d'ici peu, soit plus d'un tiers de son parc national.

En savoir plus via Canoë.com

La dépense informatique en France en 2009

1 commentaires
Pierre Audouin Consultants estime la croissance des dépenses informatiques en France en 2009 à 1,9%, contre 3% en 2008. Un ralentissement limité donc.
-----------------------------------------------------------
Selon les rapports récents des principaux économistes, l'économie française est entrée en période de crise au troisième trimestre 2008 et la croissance économique en 2009 devrait être à peine positive. Après une année 2008 dynamique malgré une conjoncture incertaine, la croissance de la dépense informatique en France va, selon Pierre Audoin Consultants, connaître en 2009 un ralentissement limité et différentié selon les secteurs d'activité, les domaines d'investissement, les régions géographiques, et les tailles d'entreprise.
-----------------------------------------------------------
D'aucun pourrait alors évoquer la crise du début des années 2000 afin d'établir un scénario de développement du marché informatique en France dans les prochaines années. Cependant, les causes de la crise (crises financière, immobilière, énergétique...) sont très différentes de la précédente. D'autre part, la stratégie d'investissement des entreprises et administrations dans leur outil informatique est bien mieux maîtrisée après des années de rationalisation et de réduction des coûts de gestion de cet outil. Enfin, les investissements IT réalisés dans les dernières années se sont souvent révélés cruciaux pour la compétitivité des entreprises dans un environnement économique toujours plus complexe. Dans son étude récente « Comment aborder 2009 ? » Pierre Audoin Consultants prévoit une croissance 2009 des dépenses informatiques à +1,3%, en comparaison à +3% en 2008. Pour les logiciels et services, la croissance devrait se situer entre 3 et 4% en 2009.
-----------------------------------------------------------
2009 - un ralentissement disparate selon les segments
Ce ralentissement limité de la croissance devrait être également très différentié selon les segments de marché :
- Une conjoncture qui devrait bénéficier aux prestations récurrentes alors que les logiciels (applicatifs, outils...) et prestations intellectuelles (conseil et intégration de systèmes) devraient subir en 2009 un ralentissement de 3 à 4 points par rapport aux niveaux de 2008, l'infogérance et la TMA devraient continuer à croître aux mêmes rythmes observés cette année.
- Les régions plus résilientes que l'Ile-de-France
L'impact du ralentissement se fera surtout sentir en Ile-de-France, les régions étant moins touchées.
- De fortes disparités selon les secteurs d'activité
Bien sûr la banque, et en particulier la finance de marché, connaîtront une stagnation / réduction des investissements informatiques. D'autres secteurs comme les utilities ou le secteur public devraient au contraire continuer à investir fortement en logiciels et services informatiques.
- Des domaines d'investissements plus dynamiques que d'autres
Des domaines à forte valeur ajoutée comme le conseil en technologie, l'informatique embarquée et la mobilité resteront en forte demande en 2009.
- Les dépenses des PME plus touchées que pour les grandes entreprises.
-----------------------------------------------------------
Volume versus Prix
On l'aura compris, le potentiel de réduction du volume d'investissements en informatique est faible. La crise économique pourrait même, dans certains cas, engendrer de nouvelles opportunités de croissance.
En revanche, il est clair que la pression sur les prix, qui fait partie depuis quelques années du paysage concurrentiel du marché de l'informatique, devrait connaître une nouvelle accentuation dans les mois à venir. Les pratiques « lower cost » devraient ainsi s'intensifier : offshore, industrialisation,... dans les services, open source, web 2.0... dans les logiciels.
 

My Data News. Copyright 2008 All Rights Reserved Revolution Two Church theme by Brian Gardner Converted into Blogger Template by Bloganol dot com