Avez-vous testé Second Life ?


10 commentaires:

Florian Manach on 7:27 AM a dit…

Le MMORPG sans les quêtes et sans "but du jeu" c'est un peu emmerdant au bout d'un moment.

Cath on 12:13 PM a dit…

c'est d'une nullité crasse mais vu l'état général des mentalités, c'est promis à un fantastique avenir

>>> la seule application valable que je peux en voir c'est pour des modélisations de stratégies ou d'organisation de systèmes en entreprises / ou des tests de services ou de produits /

et ça devrait en rester là, à caractères uniquement professionnel et business

Cath on 1:48 PM a dit…

bon, je vais un peu élaborer car le sujet mérite réflexion :

Second Life nous vient des Etats-Unis, je ne pense pas qu'un européen aurait pu oser mettre ça sur le marché.

Pourquoi : tout réside dans le puritanisme américain qui dissocie l'humain de la nature (voir le traitement des parcs nationaux aux USA, dans lesquels personne ne peut résider), l'humain est au-dessus de l'état naturel et un être totalement artificiel de fait.
Le naturel étant la nature, bien sûr, mais également la femme, dans ce qu'elle représente de dose de pêché et de tâches originelles.

Alors quoi de mieux que de s'inventer un avatar sur Second life, de baiser sans craindre de faire des enfants ou d'être emmerdé par l'état naturel des choses, ou bien de s'inventer des enfants qui ne poseront aucun problème qu'on ne puisse résoudre !

Second life préfigure un futur qui est déjà là : la vie artificielle et virtuelle, les êtres humains transformés en amibes devant leur écran, car le plaisir virtuel est tellement supérieur à la vraie vie, n'est-ce pas ?

La fin de l'espèce humaine de fait ? et pourquoi pas, on prend son pied sur l'écran et via tous les petits accessoires qu'ils vont inventer, y compris dans le jeu Second Life lui-même, alors pourquoi aller sauter mémère ?

Lis vite et sans délai :

Aqua TM de JM Ligny / tout y est !

Second life est dangereux et je maudis ceux qui ont mis ça sur le marché, sachant que c'était de toute façon inévitable !

José Phinebacker . on 10:20 PM a dit…

ça me parait étrange, voire malsain ce truc. Je parviens à comprendre que des hardcore gamers puissent s'investir dans un jeu multi-joueurs. L'environnement n'est qu'un cadre à une activité ludique.
2nd Life n'est que le cadre à une sorte de fuite sans véritable but.

henri on 2:55 PM a dit…

je débutte sur secondlife et je n'y suis allé qu'une seule fois pour l'instant

Cath on 6:09 PM a dit…

Suite au match de lundi, mon humeur concernant Second Life sera mise en ligne mardi seulement ;)

Bisous Chris !

Claudette on 10:39 AM a dit…

De la connerie made in USA, au niveau de la même administration... c'est ça la concurrence libre et non faussée!

gromike on 11:29 AM a dit…

"Second Life nous vient des Etats-Unis, je ne pense pas qu'un européen aurait pu oser mettre ça sur le marché."

Cher Cath, des français ont lancé l'equivalent avec la techno et les usages de l'époque en 1997.

Pourriez vous à titre indicatif m'indiquer le temps que vous avez passé sur Second Life ?

cath on 8:00 PM a dit…

@ Gromike / bonsoir =

suffisamment de temps pour savoir que cette chose-là devrait trouver de brillantes applications au plan professionnel (organisation en entreprises) ou en R&D et s'en tenir là !

Pour l'année 97, excusez ma lacune, mais, j'ignore totalement à quoi vous faites allusion.

Pour le reste, je vous invite à vous rendre sur mon site et consulter l'article suivant :
http://planetargonautes.typepad.fr/planetargonautes/2007/01/second_life.html

Bien à vous

Anonyme a dit…

SL est un concept vraiment très européen, inspiré du "Deuxième Monde" de Cryo (1997-2000), n'en déplaise à certains ....

Et contrairement à ce qu'on peut penser au premier abord, ce n'est pas une errance sans but, bien au contraire, les quêtes sont simplement différentes pour chacun.

SH

 

My Data News. Copyright 2008 All Rights Reserved Revolution Two Church theme by Brian Gardner Converted into Blogger Template by Bloganol dot com